Premier weekend de cohésion/formation



samedi3 Le week-end du 8 octobre, tous les membres de l’asso étaient invités à se retrouver pour le premier week-end de cohésion-formation d’On est là.

Les premiers arrivés ont pu se voir dès le vendredi soir et découvrir la superbe exposition “Une autre histoire de cancer” co-organisée et portée par On est là ainsi que Lili Sohn, Julia Marois et Jenn Pocobene, trois copines à l’initiative du projet et dont le vernissage avait eu lieu deux jours avant.

Et comme si admirer cette expo n’était pas assez cool, on a même eu le plaisir de pouvoir discuter avec nos blogueuses préférées Lili Sohn  et Julie, deux des six héroïnes & modèles de l’expo.

expo1

Après cette chouette soirée, nous nous allés nous reposer dans le très original camping des Grands Voisins. Oui, oui, un Camping dans Paris ! Et on ne vous en dit pas plus sur ce lieu hors norme où nous avons passé le week-end tellement il y aurait à dire… les photos parlent d’elles mêmes.

lieu1 lieu samedi2 lieu2

C’est donc le samedi matin que ce week-end a “vraiment” commencé avec l’arrivé de tous les autres participants. Après un petit café salvateur, nous avons commencé par quelques activités afin de “briser la glace” et faire connaissance entre participants avant le déjeuner.

On a repris avec un rapide rappel des activités de l’asso par des petites vidéos et une table ronde afin que chacun puisse parler de son expérience au sein de l’asso, ou répondre aux questions des plus curieux.

L’aprèm a été rythmé par des temps ensemble à parler & réfléchir sur le développement de l’asso ainsi que des temps libres qui ont permis de créer d’avantage de lien entre les bénévoles venu des quatre coin de la France. Les plus dynamiques se sont lancé dans des parties de foot, pendant que certain jouaient à la pétanque et que d’autre vagabondaient dans le magnifique cadre des Grands Voisins entre copains.

samedi1 samedi

C’est après avoir réussi à rassembler à nouveau notre joyeuse troupe que l’asso Cheer-up a pu présenter ses actions, le tout suivi d’un autre temps libre où l’antenne Bordelaise à savoir Cindy, Laura & Noémie ont partagé une super chorée pour une petite session flashmob !
Après tout ça, il était grand temps d’aller retrouver amis, proches et soignants, assos partenaires au Falafel café resto  pour partager une douce soirée, un excellent repas et surtout souffler les trois bougies d’On est Là, bougies déposées sur des succulents gâteaux préparés avec passion par notre cuisinière adorée, Julie.

soiree3

Nous avons fini la soirée par un dernier verre avant de rentrer au camping en voiture pour certains et surtout en Vélib pour les plus fous !

dimanche-matin Dimanche, réveil ensoleillé après une nuit fraîche.

Rencontre avec Béatrice et Iska, kinésiologue adorable qui travaille avec son chien Iska pour aider à l’échange et à la communication d’un groupe, et avec Jean-Marie, coach sportif et prof de pilates.

On a pu s’échauffer par un foot avec Iska et après, installation des tapis pour un cours de pilates en règles et au soleil avec Jean-Marie Festa. Au top, c’était ce qu’il fallait pour se réveiller et se reconnecter à son corps en douceur.

dimanche-matin1

Ensuite, direction les jardins du Luxembourg pour un pique-nique et des échanges tous ensemble. Chacun a repris la route au fil de l’eau dans l’après-midi.

Chloé Renault nous a rejoint pour nous transmettre des Nénuphars, ce joli livre qu’elle a écrit des suites de son cancer et qu’elle a offert à chacun des participants encore présents, avec une dédicace personnalisée en plus 🙂

dimanche-midi

Décollage avec les derniers à 18h pour finir de ranger le camping et plier bagage. La fin d’un sublime week-end passé ensemble, ambiance colonie de vacances, empli de fous rires, de douches en extérieur, de sourires, de très belles rencontres, de vie tout simplement.

Au vu des retours de chacun, il semblerait que ce soit le premier d’une longue série !

PS: on retiendra le témoignage de l’une des participantes de retour du week-end:

Se retrouver tous ensemble pour un week-end avec « On est là », c’est, au delà de formidables moments, l’occasion de faire un magnifique pied de nez au cancer, de lui montrer qu’on est tous encore là, nombreux, face à lui, soudés et souriants. Lui qui fût fourbe et malin, nous qui sommes désormais engagés, amoureux de la vie, amis sans se connaître de la lutte contre le cancer. J’aurais presque envie de le remercier pour ce week-end hors du temps que nous avons eu la chance de vivre. Grâce ou à cause de lui, « On est là » grandit, s’agrandit, fête ses trois ans et mûrit de nombreux projets à venir.