Une virée à Nice pour parler de sexualité



Les 24 & 25 novembre 2016, On est là a été conviée à venir témoigner dans la belle ville de Nice pour porter la parole Ados Jeunes Adultes (AJA) sur les sujets de sexualité & fertilité quand on a un cancer avec notre super copine (récemment aussi adhérente On est là) Julie

 

 

2 journées dédiées à ces questions de sexualité et de fertilité à un congrès médical. Et déjà la 5e édition! De quoi interloquer et faire sourire, non? Parce que bon, on reste en France, donc parler de sexe sans tabou, c’est pas méga simple, surtout avec des médecins & des onco. Même Mr Estrosi s’est essayé à l’exercice à la Villa Masséna jeudi soir.

  img_6115

En tout cas nous, on a envie de dire: ENFIN! Enfin on en parle!   Bon, on se calme de suite, on reste vraiment politiquement correct. Car après tout, ce sont des médecins qui en parlent donc ça reste très technique, très distant, très médical donc bien cadré! Et pour autant, de nombreuses questions, des interrogations sur comment aborder le sujet, surtout avec les jeunes adultes.

C’est vrai ça, comment en parler? Comment aborder le sujet sans malaise? Parler crûment? Parler vrai? Parler de Q? De sexe? De faire l’amour? De sentiments?Et ce congrès & ces discussions sont avec des soignants des 4 coins de la France, pas seulement des parisiens et ça c’est cool aussi. Voir les initiatives locales & les approches diverses permet d’avancer la réflexion.               

Vendredi, on a pris la parole, on nous a questionné sur toutes ces questions. Et des suites de nos témoignages initiaux, on a d’abord été bien applaudies et remerciées d’être là (en même temps, On est là non? ) et de la valeur de nos témoignages pour eux, en tant que soignants. Des questions ont suivi, avec l’envie de co-construire ensemble (patients, associations et soignants) des solutions pour l’avenir, pour aider ceux qui font face à ces questions de manière adaptée et complémentaire. Assez positif non?

À ce propos, petit clin d’œil & fierté perso: super fiers d’avoir été cités par les soignants comme exemple d’association AJA cancer lors de l’atelier « aborder la question de la sexualité avec l’adolescent et l’adulte jeune? » présenté par le Dr Abbou de l’IGR.

Congrès au final inspirant car on a ressenti que les soignants se sensibilisent et essaient d’améliorer l’existant pour proposer des solutions concrètes à ces problématiques sensibles de la sexualité & de la fertilité en contexte cancer. À voir donc qui dans les services seront source de réponses: les infirmières? Les onco? Les soins de support avec un sexologue? Chacun à son échelle?
Tout reste à construire, sensibiliser, former & soutenir.

Pour info, on a aussi pas mal tweeté quelques éléments clés des rencontres. Si ça t’intéresse, notre compte Twitter, c’est @AssoOnestla